Traiter une sciatique en ostéopathie

La sciatique est une névralgie courante, invalidante à cause de sa vive douleur. Elle est souvent associée à des lombalgies chroniques. Un bon suivi médical et un traitement ostéopathique peuvent être de bonnes solutions pour vous en soulager.

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique, ou sciatalgie, est une douleur ressentie sur le trajet du nerf signant son irritation. Cette douleur est vive, ressentie comme un courant électrique qui irradie dans la fesse, l’arrière de la cuisse et de la jambe et le bord latéro-inférieur du pied.

sciatiques-nerf_et_nevralgie_003

Source image : Larousse.fr

Lorsque que vous faites appel à votre ostéopathe pour vous soulager de votre sciatique, la première étape de la consultation sera de comprendre la cause. Pour cela, il vous posera des questions précises et il effectuera des tests orthopédiques et médicaux.

Les principales causes d’irritation du nerf sciatique

  • Discopathie : Atteinte du disque intervertébral entre deux vertèbres.
  • Syndrome facettaire : au niveau de la colonne vertébrale, ce sont de petites articulations de part et d’autre de la sortie des racines nerveuses.
  • Syndrome du piriforme : Le piriforme est un muscle de la fesse de forme triangulaire. S’il est contracturé et inflammatoire, il peut venir appuyer sur le nerf sciatique et l’irriter.
  • Autres compressions sur le trajet du nerf

Dans la majorité des cas, la sciatique est associée à une douleur au niveau du bas du dos (lombalgie).

Comment traiter sa sciatique ?

Consulter son médecin traitant

Il est préférable de consulter son médecin traitant pour obtenir un diagnostic précis par imagerie.

Consulter son ostéopathe

DSC_6170

Une fois que la cause de la sciatique sera déterminée, l’ostéopathe effectuera un diagnostic ostéopathique complet, pour libérer les restrictions de mobilité et les tensions à l’origine de vos douleurs. Les manipulations respectent la règle « de non-douleur« , permettent un retour à l’équilibre entre les structures de votre corps, notamment au niveau du bassin et du rachis.

Ensuite, votre ostéopathe vous donnera des conseils que ce soit sur votre ergonomie ou votre hygiène de vie en général pour augmenter la rapidité de votre rémission.

Sciatiques : attention aux signes d’urgence

Dans des cas plus rares, la sciatique peut être un signe d’une pathologie sous-jacente plus grave : si elle est associée à une fièvre, à une perte de sensibilité (ou rétention) lors de la défécation et la miction ou une difficulté à se tenir debout, appelez directement les urgences.

Natacha Hulak Ostéopathe D.O.