Ostéopathie et Sport

Chez le sportif, une consultation ostéopathique pourra être envisagée en prévention de blessures et pour aider à la performance. Le but du traitement est de reprogrammer les gestes sportifs sans contrainte, ou avec le moins de contrainte possible, en restaurant la mobilité des structures du corps. Cela se traduit par une amélioration du potentiel musculaire, de la souplesse et de la capacité respiratoire. Dans ce même principe de retour à l’équilibre, un traitement ostéopathique est conseillé dans l’accompagnement d’une blessure pour récupérer plus vite.

Ainsi, un suivi ostéopathique est conseillé en cas de :

Traumatismes récents : choc sans fracture, entorse, post-chirurgical pour aider à la cicatrisation et au retour d’une bonne mobilité

Traumatismes anciens : soulager les douleurs et retrouver une bonne fonction musculaire et articulaire après des antécédents de fracture, d’entorse, de tendinopathie…

Tendinopathies : de la coiffe des rotateurs (épaule), tennis elbow et épicondylite (coude), pubalgie, gonalgie (muscles de la pâte d’oie), talalgie

Douleurs chroniques : cervicalgie, dorsalgie, lombalgie, sciatique, cruralgie, NCB, TCTB…

Troubles du système neurovégétatif : mauvaise récupération entre les épreuves, maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges, stress, troubles de la concentration, troubles du sommeil.

Sans attendre de rencontrer ces symptômes, un suivi ostéopathique régulier est conseillé à titre préventif. D’ailleurs, de plus en plus d’ostéopathes sont sollicités dans l’accompagnement d’équipes sportives : du club de sport amateur au plus haut niveau de compétition.

NB : Il ne faut jamais négliger une blessure. L’ostéopathie ne se substitue pas au suivi médical, mais est une arme supplémentaire pour une bonne guérison.

Natacha Hulak, ostéopathe DO