ASTHME ET OSTÉOPATHIE

L’asthme est une maladie respiratoire chronique, se caractérisant par une irritation des bronches et qui se manifeste par des crises de difficulté respiratoire. Elle touche environ 4 millions de personnes en France et est la cause de nombreuses hospitalisations. Elle se contrôle par un traitement médicamenteux de fond qui permet de soigner l’inflammation des bronches. En complément, l’ostéopathie s’avère être une très bonne thérapeutique pour travailler sur l’amplitude et le confort respiratoire.

DÉFINITION DE L’ASTHME

L’asthme est une pathologie respiratoire chronique causée par l’inflammation permanente des bronches.

Elle se manifeste par des crises d’essoufflement, une respiration sifflante, des toux sèches et une sensation d’oppression au niveau du thorax qui sont dus à la contraction des muscles autour des bronches et une sécrétion importante de mucus. La durée et la fréquence des crises varient d’un individu à l’autre et la respiration est normale entre deux crises.

Cette inflammation cause la sensibilité permanente des bronches et les crises peuvent se déclencher en présence de facteurs favorisants :

  • Facteurs externes provoquant l’asthme allergique comme les poils d’animaux, les acariens, la poussière et le pollen.
  • Facteurs internes liés à la respiration (ou asthme non-allergique) comme la fatigue, l’effort physique, le stress et le taux d’humidité dans l’air…

TRAITEMENT

Il est important de rappeler que l’asthme est une maladie chronique qui se diagnostique chez le médecin à l’aide d’un interrogatoire complet et d’examens complémentaires (examen du souffle et recherche des allergènes favorisants). Il est indispensable de le consulter si vous vous reconnaissez dans les symptômes.

L’asthme se traite par un traitement de fond qui vise à soigner l’inflammation des bronches et de parvenir à un « asthme contrôlé ». De la Ventoline® sous inhalateur peut être prescrite en cas de crise.

ET L’INTÉRÊT DE L’OSTÉOPATHIE ?

Vous l’aurez compris, l’asthme est une maladie chronique qui nécessite un suivi et un traitement médical permettant de contrôler l’inflammation des bronches et donc de contrôler les crises.

Le rôle thérapeutique de l’ostéopathe est de participer à la stabilité de fond en s’assurant de la bonne mobilité de toute la sphère mécanique respiratoire (il est donc inutile de consulter un ostéopathe au moment de la crise).

En effet, le mécanisme de respiration est complexe et nécessite une bonne mobilité des structures principales à son fonctionnement tels que le diaphragme, les muscles inspirateurs accessoires, les articulations costales et vertèbres thoraciques, les chaînes myo-fasciales du cou et jusqu’aux cavités nasales mais également les structures nerveuses et artérielles en rapport.

L’ostéopathe va effectuer un diagnostic palpatoire en testant l’ensemble des structures directement en lien avec la mécanique respiratoire, mais il sera également à la recherche de toute cause pouvant déséquilibrer cette mécanique. Cela peut s’expliquer par un trouble postural, des blocages viscéraux et/ou du stress participant à la restriction de mobilité diaphragmatique.

L’objectif du traitement est de libérer tous les blocages mécaniques de la cage thoracique et de l’ensemble du corps pouvant être à l’origine d’une restriction respiratoire. Le traitement est aussi efficace dans le soulagement des douleurs cervicales et thoraciques liées aux crises répétées.